Voyager avec sa cigarette électronique : comment aborder la vape en Angleterre

AccueilVacancesVoyager avec sa cigarette électronique : comment aborder la vape en Angleterre

Aujourd’hui, la cigarette électronique est autorisée dans de nombreux pays. Cependant, tous les lieux ne sont pas accessibles aux vapoteurs. Lors d’un séjour, chaque voyageur doit appliquer les règles du pays d’accueil. En Angleterre, le fait de fait vapoter est autorisé dans toutes les villes. Voyager avec sa cigarette électronique : comment aborder la vape en Angleterre ?

Peu de restrictions pour vapoter en Angleterre

Le pays de la reine Élisabeth est l’un des plus ouverts pour les utilisateurs de cigarette électronique. La Perfide Albion organise même au mois d’avril le Vapril. C’est un mois qui est dédié à la promotion de la vape. La politique est assez souple concernant cette consommation, car elle est considérée comme moins dangereuse que la drogue.

Des déplacements facilités

Les voyageurs n’ont pas de souci à se faire lors de leur déplacement, car ils ne risquent :

  • ni amendes,
  • ni sanctions,
  • ni limite sauf dans les lieux publics.

Il est donc tout à fait possible de se déplacer en Angleterre avec son propre matériel et son e-liquide. Le vapotage est également autorisé dans l’ensemble du pays.

Quelques restrictions à noter

Même si le vapotage est fortement encouragé, il n’en est pas moins soumis à une restriction qui concerne les lieux publics. La réglementation interdit tout comme en France de vapoter dans les lieux publics. Les lieux où il n’est pas autorisé de fumer, il est également interdit de vapoter. La vape en Angleterre est donc largement légalisée par rapport à d’autres pays européens. Les voyageurs peuvent donc s’y rendre l’esprit léger. Il est possible de voyager avec sa cigarette électronique soit par voie terrestre, ferroviaire ou aérienne tout en suivant les recommandations des compagnies de transport.

Un pays très ouvert à la cigarette électronique

Il s’agit d’un pays très libéré en matière de cigarette électronique.

Un pays libre en matière de vape

En 2017, ce ne sont pas moins de 70 000 fumeurs qui ont arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique. L’enquête a été réalisée en interrogeant 1 200 personnes chaque trimestre. Le ministère de la Santé s’est même lancé le défi d’éradiquer le tabagisme du pays dans une vision à long terme en mettant en avant le vapotage. Le pays considère l’outil comme un véritable sevrage. En Angleterre, le système de la sécurité sociale rembourse même la vape pour encourager sa consommation. En 2015, le royaume publiait un rapport qui établissait que « la cigarette électronique était 95 % plus sûre que la cigarette traditionnelle ».

Une commercialisation surveillée

Le pays supervise la commercialisation de ses produits que ce soit le matériel ou l’e-liquide. Ce contexte et la réglementation permettent de lutter contre le tabagisme. Le vapotage devient une réelle alternative pour aider le pays à inverser la tendance, car il engendre de nombreuses maladies chez les concitoyens. Cependant, même si le pays reste ouvert, certaines règles ne changent pas, notamment, concernant les mineurs. La vente de cigarettes électroniques à un mineur est tout à fait interdite. L’e-cigarette peut donc être intéressante, mais ne doit en aucun cas dispenser un fumeur de consulter un tabacologue ou un service anti-tabac.

Emporter avec vous tous les produits Innokin partout où vous allez 

En France et dans d’autres pays du monde, la cigarette électronique s’est imposée, entrant de plus en plus dans les moeurs. C’est pourquoi il est possible de vapoter quasiment partout. Cependant, cette pratique est uniquement réservée aux personnes majeures. 

En effet, la cigarette électronique a avant tout pour but d’aider les fumeurs à se sevrer du tabac. De nombreux médecins à travers le monde considèrent que le vapotage s’impose comme le moyen le plus efficace d’arrêter la cigarette. C’est pourquoi ils conseillent aux fumeurs d’essayer la cigarette électronique. Et cela semble porter ses fruits, puisqu’en France, 700 000 français ont réussi à dire non au tabac grâce au vapotage. 

Si vous voulez tenter l’expérience, il vous suffit de choisir votre cigarette électronique et votre eliquide. La marque Innokin a tout pour vous plaire puisqu’elle propose des produits de qualité qui sauront vous satisfaire entièrement et vous convaincre que vous avez fait le bon choix. 

Mais pourquoi la cigarette électronique fait tant d’adeptes à travers le monde ? Pourquoi a-t-elle réussi à convaincre autant de fumeurs ? On fait le point avec vous. 

Un sevrage doux avec le vapotage 

L’arrêt du tabac est dur puisqu’il s’agit d’une réelle addiction. Beaucoup de personnes essaient sans succès d’arrêter de fumer, mais finissent par craquer. La cigarette électronique permet aux fumeurs de conserver des habitudes, notamment en ce qui concerne la gestuelle, mais aussi dans le fait qu’ils inhalent de la fumée et que les liquides contiennent de la nicotine. 

Le sevrage se fait dès lors en douceur puisque les vapoteurs gèrent la dose de nicotine qu’ils veulent ingérer et continuent d’avoir l’impression de fumer. Avec le temps, il est conseillé de diminuer le dosage de nicotine présent dans les liquides jusqu’à atteindre le 0 mg. 

Pour la santé

La cigarette électronique supprime plus de 4000 substances toxiques et / ou cancérigènes présentes dans le tabac. Ce dernier est, par ailleurs, le seul produit de la consommation courante qui tue la moitié de ses consommateurs. Ils sont chaque année plus de 70 000 français à décéder des conséquences du tabac. On lui doit le développement de maladies considérées comme évitables, avec notamment le cancer des poumons qui touche dans neuf cas sur dix des fumeurs. 

Et on ne parle pas du tabagisme passif qui fait plus de 600 000 morts chaque année dans le monde. En arrêtant de fumer, vous protégez votre santé, mais également celle de votre entourage. 

Pour le compte en banque 

L’arrêt du tabac fera du bien à votre carte de crédit. En effet, puisque le gouvernement souhaite que le nombre de fumeurs diminue, des taxes sont appliquées chaque année et augmentent le prix des paquets. De ce fait, un fumeur dépense en moyenne 350 euros par mois pour acheter des cigarettes. 

Or, ce prix descend à 50 euros pour les vapoteurs. De quoi ne plus se retrouver dans le rouge sans pour autant ressentir un quelconque manque puisque le sevrage se fait à votre rythme. 

Combien prévoir pour une croisière sur la Méditerranée ?

En plus de passer des vacances spéciales, effectuer une croisière peut se faire pour...

Croisière : Pour quel durée opter ?

Idéal pour les amoureux de la mer , les croisières vous offrent la possibilité...

Les Pyrénées : où se localisent les Pyrénées ?

Le guide de ce jour va porter sur la meilleure partie du relief de...

Billet d’avion : Y’a-t-il moyen de payer moins cher son billet ?

De manière générale, les billets d'avions sont la deuxième choses qui vous coûtera cher...